Amical : OGC Nice II 3-1 AS Cannes

En fin d’après-midi, l’AS Cannes se déplaçait à Nice pour y affronter l’équipe réserve du Gym (N2). Nos Dragons se sont inclinés (3-1) mais ont montré des signes encourageants.

C’est sous une chaleur extrême que l’AS Cannes jouait son troisième match amical de pré-saison, à Nice, sur un des terrains jouxtant le nouveau centre de formation. Et malgré la présence de Boscagli, Albert, Lusamba, Lloris ou encore Burner dans l’équipe adverse, nos Cannois n’ont absolument pas été ridicules.

Les premières minutes sont niçoises, où le Gym presse haut, étouffe nos Cannois et ouvre le score par Ganago sur une perte de balle dans l’axe (1-0, 8′). Mais les Cannois ne sont pas abattus et sont tout près d’égaliser sur un coup-franc d’Antony Lopez-Peralta qui frôle le poteau (11′). Derrière, Pierre Portets rassure les siens et Joseph Guélade pense égaliser mais son tir est repoussé sur la ligne par la défense niçoise (28′).

Au retour des vestiaires, Gillet croit égaliser mais le but est refusé pour un hors-jeu litigieux. Quelques minutes plus tard, la fatigue se faisant sentir, le Gym ajoute un deuxième but par Balmy (2-0, 54′) qui va couper les jambes de nos joueurs. Ganago signe son doublé à la suite d’une petite erreur défensive (3-0, 62′).

Malgré ce score, les Cannois ne vont jamais se désunir et vont réussir à revenir suite à une belle action collective, conclue par Réjis Kouakou (3-1, 84′). En toute fin de match, les Rouge & Blanc ajoutent même un second but, mais l’arbitre décide de siffler la fin de la partie pendant que le ballon entre dans les buts (90′).

L’AS Cannes signe là sa première défaite en amical, après les victoires sur Hyères (N2) et Argelès (R1). Lundi, les hommes de Michel Pavon et Michaël Marsiglia entameront leur quatrième semaine de préparation. L’objectif, être prêts le 19 août, date de la première journée de National 3.

Le groupe qui a débuté :

Portets – Soussan, Gillet, Cériélo, Lorenzi – Delaby, Anziani, Peralta, Grandemange – Guélade, Mandrichi. Entrés en jeu : Kouakou, Ouanoufi, Paquille, Dutto, Alex

#Tousensemble