Pavon : “On a une équipe bien organisée”

Samedi dernier, et quelques jours après avoir été battus par Fréjus-St Raphaël (N2) en amical, les joueurs de Michel Pavon et Michaël Marsiglia se sont imposés face à la réserve de l’OGC Nice (N2). Après quatre semaines de travail intensif, et à quinze jours du coup d’envoi du championnat de National 3, Michel Pavon revient sur cette rencontre et met en lumière l’état d’esprit – très satisfaisant – du groupe.

Michel, quel est votre ressenti au sortir de la victoire face à la réserve de Nice ?

Nous sommes dans la continuité des trois premiers matchs, avec un travail important que l’on fait depuis la reprise. Nos quatre matchs amicaux se ressemblent énormément, cela fait plaisir de voir une équipe bien organisée, qui profite des moindres solutions pour marquer des buts. Avec les occasions que l’on a eues à Nice, on aurait même pu marquer au moins un 2ème but, ça aurait été mérité. Mais, on a une organisation que l’on n’arrivait pas à garder l’année dernière.

Face à des équipes qui jouent, on garde pas mal le ballon…

Oui, et c’est encourageant ! Mais on sait très bien que, en championnat, nous n’allons pas rencontrer des équipes aussi joueuses que Nice, on va se confronter à des équipes qui vont jouer très bas et on sait que ça sera très compliqué. Mais, dans l’état d’esprit, ce qu’on fait depuis la reprise est déjà très bien, je suis content parce que c’est bien quand les matches se ressemblent et qu’ils sont de cette facture-là.

Quels sont les points positifs jusqu’à présent ?

On arrive à garder une équipe pendant 1h30, les lignes restent à bonne distance tout le match, les attaquants font les efforts de défendre, les défenseurs comblent les trous… Est-ce qu’en jouant comme ça on gagnera des matches ? J’espère que oui, la méthode est bien.

Dans deux semaines, le championnat débutera par un déplacement à Villefranche-St Jean-Beaulieu…

J’espère que l’on sera prêt, on aura un match très très difficile à VSJB. Je n’attache que très peu d’importance aux résultats des matchs amicaux, mais, physiquement, on tient la route, on voit qu’on est bien organisé, mais le foot reste le foot… A Nice, on gagne 1-0 mais on aurait pu gagner 4-2 ou perdre 0-1. Après, en jouant comme on a joué samedi soir, c’est de bonne augure.

L’équipe type se dessine-t-elle ?

Oui, petit à petit, même si j’ai encore quelques doutes sur des points plus athlétiques que techniques.