Pollet : “Ne pas se mettre en danger”

A deux jours du 6ème tour de la Coupe de France à Toulon (N2), Ludovic Pollet, l’entraîneur de l’équipe fanion, revient sur la préparation de cette échéance. Une chose est sûre : les Cannois veulent gagner. Mais ils pensent également – et surtout – au championnat.

Coach, comment prépare-t-on cette rencontre de Coupe de France face à Toulon (N2) ?

Sereinement. Dans le sens où l’on est sur une dynamique positive, on réfléchit donc à l‘équipe que l’on va aligner. Mais on doit penser au championnat. On a Mika Cerielo suspendu, quelques autres joueurs sous le coup d’une suspension… C’est un match de coupe, on a envie de le jouer à fond mais il ne faut pas faire n’importe quoi, ne pas se mettre en danger pour le championnat.

En face, Toulon est grosse écurie…

Oui, on est l’équipe qui évolue une division en-dessous, donc on va faire notre match avec l’équipe qui sera alignée. De toute façon, on joue tous les matches pour les gagner, donc là on va jouer le coup à fond. Cela nous servira pour l’avenir aussi. Mais je pense à mon équipe, à son avenir. Encore cinq matchs de championnat importants nous attendent pour être en haut du classement à la trêve hivernale. Donc la Coupe de France c’est un plus, on va tout faire pour se qualifier quand même.

Surtout que les joueurs restent des compétiteurs…

Ils jouent tous les matchs à fond ! Mais, je le répète, on ne mettra pas l’effectif en danger pour un match de coupe. On veut passer ce tour, certes, mais je ne mettrai pas mon groupe en danger pour le reste du championnat. Qui reste l’objectif numéro un.