Pollet : “Tous focalisés sur Lucciana”

Terminée, la déception de l’élimination en Coupe de France. Place à présent à la prochaine rencontre de National 3, le déplacement à Gallia Lucciana, samedi. Au stade des Hespérides, où nos Dragons s’entraînaient mardi soir, Ludovic Pollet a fait le point à quelques jours d’un déplacement très compliqué.

Comment aborde-t-on la semaine d’entraînements ?

Avec l’objectif de se replonger dans le championnat ! C’est une semaine compliquée en terme de météo, du coup on alterne entre les terrains, la salle de musculation… mais tout en ayant la tête au championnat. En voyant le tirage au sort de la Coupe de France, on a un peu les boules parce qu’on aurait vraiment aimé y aller avec les garçons, mais maintenant on a 5 matchs de championnat à jouer avant la trêve hivernale, il faut prendre un maximum de points. Là, d’abord, il y a ce déplacement en Corse, à Lucciana, où ce ne sera pas simple.

Dans quel état d’esprit sont les joueurs ?

Ils avaient toujours l’élimination en travers de la gorge jusqu’à lundi. Mais maintenant, tout le monde est focalisé sur Lucciana. Les joueurs savent pourquoi ils ont signé à l’AS Cannes en début de saison, avec cet objectif de jouer la montée. On va préparer au mieux la rencontre de samedi.

Abou Maiga a inscrit ses premiers buts samedi…

Oui, Abou, je l’ai connu avant et on attend ça de lui. Il a une carte à jouer, c’est pour ça qu’il est venu. C’est un garçon sympa, qui s’entend bien avec le groupe. J’espère que ses deux buts là en amèneront d’autres, mais ils lui ont fait du bien à lui et au groupe entier.

L’AS Cannes au stade des Hespérides, c’est historique… 

Oui ! La dernière fois que je suis venu ici, j’étais tout petit. C’est un plaisir de revenir ici, c’est quand même le premier stade de l’AS Cannes ! D’ailleurs, on a reçu un très bon accueil de la part du Suquet. Revenir ici, c’est un bon clin d’oeil, ça permet de bien s’entendre avec le Suquet, on rendra la pareille s’il y a besoin. Dans tous les cas, on les remercie de nous avoir prêter ce nouveau et beau complexe.